Les Pro Life …

On a beau être “catholique” chez moi un slogan qui m’énerve c’est Pro Life aux us

Genre si tu es pour le droit à l’avortement tu es contre la vie … Grrr ça m’énerve
Pour l’avortement :
  • La détresse morale des mères (après un viol par exemple)
  • la détresse financière des familles
  • La surpopulation
  • La protection de la planète et des ses ressources
  • L’amour prodigué aux enfants de qualité par rapport à la quantité
Contre
  • Peut être ça tue une âme et c’est pas cool

Bref par défaut quand tu fais pas le choix de ces gens c’est que tu es un méchant meurtrier, bien sûr l’idéal est de ne jamais avoir à avorter mais malheureusement on ne vit pas chez les bisounours :(

Survivalisme en douceur …

ET SI ….

Je crois que je lis/aime trop de roman apocalyptique ou de dystopies

Mais en même temps, même si je n’ai jamais aimé l’histoire, je ne peux m’empêcher de voir des tendances, des événements qui se répètent … Et puis il y a eu le 7 janvier et tout ce que je “voyais” venir est venu et là c’est comme une évidence pour nous.

Nous sommes depuis longtemps dans la réduction de nos déchets, de notre impact sur l’environnement, du naturel …

Et finalement être survivaliste c’est ça plus avoir des réserves au cas où …

Et même si j’espère que ça ne me servira pas … on a des réserves au cas où, on peut survivre dans la nature et on se détache petit à petit des contingences matérielles et ça fait du bien.

Et si … tu emmènes quoi ?

Les doudous, les graines, les livres de survie et voilà !

Pas de regrets tout sera là :)

Effet d’un trauma sur le cerveau

J’ai lu cet article sur le HuffPost Women (à la fois j’aime les sujets traité dans le women et à la fois je ne crois pas que ces sujets concernent que les femmes :( )

et ça a fait echo à des remarques de mes parents, j’ai commencé à parler de “tout ça” vers mes 21 ans et j’ai des souvenirs parfois contradictoires qui m’ont fait penser que

  1. j’étais folle ?
  2. j’ai tout inventé ?
  3. j’ai des faux souvenirs ?

bref ça n’aide pas les victimes et l’entourage parfois à du mal à s’y retrouver “mais tu avais dit que ça été arrivé” … “ben maintenant je m’en rappelle” …. pas facile et pas crédible mais pourtant vrai

Merci à nos amis outre-Atlantique de tout le tapage qu’ils font en ce moment sur les victimes (hommes et femmes) et les croyances populaires autour des viols

Tapis à langer maison version 3

Pour mes amies/amis j’aime bien faire un petit truc maison et comme on m’a offert l’année dernière ma première machine à coudre à moi j’en profite (la petite Ikea et j’en suis bien contente, pour mon niveau c’est très bien !)

La version 1 du tapis à langer était un patchwork que m’a fait une amie qui couds super bien et que j’ai copié !

tapis-v1

La version 2 j’ai fait pour d’autres copines à partir d’une demi serviette quechua pour la douceur, un rembourrage en coton, et une épaisseur étanche extérieure qui revient sur l’intérieur mais du coup c’était difficile à laver à chaque fois et à utiliser tel quel

du coup la version 3 a vue le jour avec 2 tapis en éponges à nouer sur sur un tapis double étanche et molletonné, avec pleins de petites lingettes éponges lavables à attacher au ruban et 2 rubans plus larges qui servent d’anses avec un ruban à nouer pour garder fermé

tapis-v3-detail tapis-v3

Sevrage

On m’a récemment diagnostiqué une endométriose (c’est une maladie qui expliquerait mes douleurs de règles depuis toujours) c’est un diagnostique que l’on confirme avec une IRM avec liquide de contraste ce qui empêche d’allaiter pendant 3 jours

à cette occasion j’ai stoppé l’allaitement pendant 3 jours et je n’ai pas repris

ça n’est pas le choix de Plumy et c’est très dur pour elle, même si je pleure tout autant mais j’ai découvert que c’était possible de dormir, c’était possible qu’elle s’endorme avec son père, et je me sens moins accablée et de responsabilité et physiquement et comme elle rentre à l’école en septembre j’etais contente de faire ça avant

l’allaitement ça aura duré 26 mois et des poussières chez nous et ça restera un lien magique mais je suis sa maman et je vais trouver comment être une bonne maman sans le lolo !

 

La bienveillance …

On lit souvent j’essaye de ne pas dire non, de ne pas faire de crise

mais c’est différent de faire des crises ou être violent mais dire non, frustrer parfois c’est bien et moi j’essaye quand j’ai le temps et que je suis bien calme de dire non justement car je suis en mesure de vivre cet affrontement, je pense que les enfants en on besoin aussi

Plumy est une petite fille intense qui à cause des 2 langues est en décalage entre ce qu’elle est capable de ressentir et ce qu’elle est capable d’exprimer, et même si je suis devenue une pro du compromis, parfois les explications ou détourner ne suffisent pas donc quand c’est une question importante (sécurité ou on ne tape pas) je ne lâche pas je dis non et je lui tiens tête avec amour et douceur et détermination et après pour plusieurs jours elle est comme rassurée et ça me va bien.

Allaitement et Police

J’ai eu du mal à l’écrire ce post …

Je m’y reprends depuis l’ouverture du blog et j’y pense depuis que c’est arrivé … Plumy avait 3 mois, elle a 2 ans, ça a bien décanté mais ça me ronge le ventre quand même :(

Nous étions en famille et avec des amis du bout du monde qui ne parlent qu’espagnol à un feu d’artifice en Juillet à Juan les Pins.

Plumy a 3 mois en allaitement à la demande c’était souvent en juillet sur la côte d’azur … très souvent alors un soir de feu d’artifice, avec l’émulation, l’énergie et les problèmes de circulation je te dis pas. Quand tu connais pas le coin ça fait 1h30 que tu tournes pour te garer avec : ton bébé qui pleure, toi qui n’a pas récupéré tes neurones et comme elle pleure tu ne peux pas utiliser le peu qu’il reste, tu parles espagnol depuis 5 jours et que c’est pas si facile, bref tu es épuisée !

là tu trouves enfin une place et la première pensée est vite du lolo pour ma Plumy :D

tu ne trouves pas de place sur un banc, tu es à 500m de la plage ,mais tout est BONDE (je déteste l’été dans le 06, venez en septembre les gens c’est mieux) alors tu prends la première marche de porche venue et tu t’installes parterre dans un coin pour allaiter

c’est la marche d’une entrée d’immeuble de 2m50 de large malgré mon gros c** et les 2 amis du bout du monde (qui sont restés debout) on doit gêner de 50 cm et la le gardien me tombe dessus Abraracourcix et m’explique plutôt méchamment que “c’est pas pour les SDF (son) entrée” et que c’est interdit de manger ça va tout dégueulasser et que je cite “(je me) casse avec mon mouflet”

de un allaiter un bébé à mon avis ça peut pas vraiment dégueulasser mais bon passons, de deux je suis épuisée donc je réponds gentiment que je suis lancée que je ne peux pas me lever comme ça (fatigue et gros c** et manque de pratique en positions d’allaitement) et que je fini dans 5 min et qu’on s’en va.

La monsieur me hurle que je “dégage et qu’il va appeler la police”, la ni une ni deux, mon sang Napolitain ne fait qu’un tour (et mes hormones de jeune maman) et je lui dit de les appeler les flics et qu’on verra. Ca ne serait pas long on était en face d’un camion de police municipale et sûre de mon bon droit et de ma bonne foi j’attends et je fini ma tétée …

La police arrive (une femme et un homme) et là je me fais tancer vertement avant même d’avoir pu donner ma version : que je suis sur une propriété privée (enfin le c** pas les pieds) que je suis indécente (à 200m de la plage de Juan les Pins ou les filles sont sein nus sur le trottoir à 10 m de moi et que je montrai pas mes seins en plus) et que je ferai mieux d’allaiter debout dans la ruelle sombre qui donne sur un parking souterrain sans lumière (oui ma bonne dame debout ! dans le noir !)

 

Je vous passe la dispute de mon mari avec les forces de l’ordre quand il m’a retrouvée en pleurs et que nos amis lui ont expliqué la situation mais bref une très mauvaise expérience pour ma fille et qui en tant que jeune maman débutante m’a fait souffrir mais aussi qui m’a laissée sans force, la prochaine fois je ne me laisserai pas faire

Attention, Je ne garde par contre pas de rancœur envers la police, dans la grande majorité, ils nous protègent ainsi que la veuve et l’orphelin, et bientôt la femme allaitante ;)

Ceci n’est que le récit de ce qui m’est arrivé à moi avec mon ressenti !

 

Les pleurs au travail

J’ai lu récemment sur le Huffington post women cet article qui m’a horrifiée : What 15 Female Leaders Really Think About Crying At Work

et bien croyez moi (pas sur paroles, lisez le s’il vous plait) mais je trouve leur vision très dure et même injuste,

Comme souvent les femmes en entreprises qui réussissent sont plus “masculines” dans leur attitude mais ça reste souvent une façade !

Je ne veux pas apprendre à ma fille que si elle pleure au bureau c’est grave, que si elle pleure c’est qu’elle ne se contrôle pas

J’ai souvent pleuré dans ma vie au bureau et ailleurs (je tiens ça de mon papa : thanks Dad) et je n’ai jamais eu honte, ça ne m’a pas fait plaisir mais ça fait partie de moi, dans ces cas là je serre les dents et je continue, mais j’accorde énormément d’importance à mon travail et j’y réussi grâce à mon empathie et c’est encore cette ($%£*) d’empathie qui me fait pleurer tant pis je ne veux pas renier qui je suis

Mais merci Président Obama de remettre les pendules à l’heure : Obama Tears Up While Addressing Campaign Staff 

et personne ne vient lui dire à lui qu’il ne faut pas pleurer au travail !